Les origines du Café Chorti

Chaque étape est le fruit d’un savoir-faire unique

separeteur

LA RECOLTE DES CERISES DE CAFE

Les fruits du caféier deviennent rouges lorsqu’ils arrivent à maturité, c’est pourquoi on les appelle cerises. Leur récolte s’effectue soit à la main (picking) soit de façon mécanique (stripping). Ces méthodes de cueillette se distinguent à la fois par leur précision et par leurs coûts. La récolte du café chorti est exclusivement manuelle et permet de sélectionner une à une les cerises de café arrivées à maturité. On obtient de cette façon, une cueillette homogène et hautement qualitative.

DEPULPAGE, FERMENTATION & SECHAGE

Après leur récolte, les grains de café sont débarrassés de leur pulpe avant de passer par une période de fermentation de plusieurs heures en fonction de la température ambiante, et cela afin de les débarrasser du mucilage qui les entoure. Une fois celui-ci décollé, les grains sont lavés manuellement mais aussi mécaniquement afin de réduire les quantités d’eau utilisées.

Dans la recherche d’une qualité optimale, après leur lavage, les grains sont gardés sous eau pendant 24 h afin d’être totalement débarrassés de toutes impuretés qui resteraient encore collées et qui pourraient altérer le goût dans la tasse.

Après le lavage, les grains sont séchés uniquement au soleil durant une dizaine de jours sur des dalles de séchage. Ils seront remués toutes les vingt minutes en journée et bien protégés de l’humidité durant les nuits.

TEST QUALITATIF, MISE EN SAC & TRANSPORT

Les différents lots de café produits durant toute la période de récolte sont sélectionnés, analysés et dégustés en laboratoire. Les conteneurs de 20 tonnes destinés à l’exportation subissent toute une batterie de tests afin de répondre aux normes de qualité en vigueur.

La coopérative Cuna Chorti confie cette expertise à l’association nationale du café guatémaltèque et à l’entreprise COYOTE S.A dont elle sous-traite les services professionnels. Triés et calibrés grâce à une technologie de pointe appelée « œil électronique », les grains de café vert sont stockés dans des sacs en toile de jute d’une contenance de 69kg.

La logistique de transport entre son siège au Guatemala et l’unité de production de CAFE CHORTI SCRL en Belgique se réalise sous la licence de la coopérative guatémaltèque La Cuna Chorti.

TORREFACTION & EMBALLAGE

Café Chorti est fidèle de bout en bout à sa démarche : la torréfaction du café, lente et de tradition, est confiée à deux artisans torréfacteurs belges, Cafermi et Cafés St Médard, deux petites entreprises familiales mettant en œuvre le savoir-faire belge.

Grâce à une approche artisanale, la cuisson des grains est amenée progressivement en l’espace d’une vingtaine de minutes à une température de 220 degrés centigrades. Cette pratique permet de libérer la subtilité des arômes et d’obtenir une coloration uniforme des grains. Cette cuisson progressive et en profondeur du grain arabica permet de ne pas libérer d’amertume une fois dans la tasse, le rendant de cette manière très digeste.

message-chorti

Afin d’éviter toute oxydation, l’anhydride carbonique (le gaz naturel qui se dégage peu à peu du café après sa torréfaction et sa mouture) doit être expulsé. Notre méthode d’emballage sous atmosphère contrôlée avec une valve fraîcheur permet cela et offre également une meilleure conservation des arômes.